chasser


chasser

chasser [ ʃase ] v. <conjug. : 1>
chacier XIIe; lat. pop. °captiare, lat. captare « chercher à prendre » (→ capter), de capere
I V. tr.
1Poursuivre (les animaux) pour les tuer ou les prendre. chasse. Chasser le lièvre, le cerf, le tigre, l'ours. Le lion chasse les gazelles. Chasser des papillons. Absolt Il aime chasser, chasser à courre. Chasser sans permis. Chasser sur les terres d'autrui ( braconner) ; fig. empiéter sur les droits d'autrui. — PROV. Bon chien chasse de race, par atavisme; fig. c'est héréditairement qu'on a telle ou telle qualité (cf. Tel père, tel fils).
2Pousser devant soi; faire marcher en avant. « De petites filles bretonnes chassent devant elles des troupeaux de moutons » (Loti). pousser. Chasser les cercles de tonneaux, les mettre en place.
3(XIIe) Mettre, pousser dehors; faire sortir de force. bouter, débusquer, déloger, dénicher, 1. écarter, éjecter, éliminer, exclure, expulser, refouler, rejeter; -fuge. Chasser les mouches. (Personnes) Chasser un indésirable. éconduire. Chasser qqn hors de son pays. bannir, exiler. Chasser qqn de son poste. 2. démettre, évincer. Chasser un domestique, un employé. congédier, licencier, remercier, renvoyer. « Est-ce moi qui vous quitte, ou vous qui me chassez ? » (Molière). Par ext. Chasser les ennemis en libérant son pays. Par exagér. Faire partir. Les peintres me chassent de chez moi. Fig. La nuit nous chassa. (Choses) Produit qui chasse les mauvaises odeurs. Chasser l'ennui, les soucis. Chasser une idée, un souvenir, une image de son esprit. dissiper, 1. repousser. Loc. fig. Un clou chasse l'autre : une personne, une chose en écarte une autre, lui succède. « Chassez le naturel, il revient au galop » (Destouches) : on ne perd jamais ses mauvaises habitudes.
II V. intr. (XVIIIe) Être poussé en avant.
1Les nuages chassent du nord, du sud, ils viennent du nord, du sud.
2Mar. Chasser sur ses ancres : entraîner ses ancres par suite d'une tenue insuffisante du fond. L'ancre chasse, elle laboure le fond.
3Typogr. Occuper de l'espace, en parlant d'un caractère. Ce caractère chasse plus que tel autre. Changer la mise en pages. Si vous ajoutez cette phrase, ça va chasser.
4Danse Exécuter un chassé. Chassez !
5(XIXe) Déraper, patiner. Les roues chassent.
⊗ CONTR. (de I) Accueillir, admettre, recevoir; embaucher, engager, entretenir.

chasser verbe transitif (latin populaire captiare, du latin classique captare, chercher à prendre) Guetter et poursuivre une proie pour la capturer : Chat qui chasse les souris. Pratiquer le sport de la chasse sur tel animal, de telle manière ; chercher à capturer un animal pour se nourrir ou pour utiliser l'animal à diverses fins. Populaire. Poursuivre quelqu'un de ses assiduités afin de le séduire. ● chasser verbe intransitif Chercher à capturer une proie vivante : Les lions chassent à la tombée de la nuit. Pratiquer le sport de la chasse : Chasser sur une propriété privée. En cyclisme, se lancer à la poursuite des concurrents. ● chasser verbe transitif (de chasser) Faire marcher des animaux devant soi. Pousser quelque chose en avant : Le vent chassait le sable devant nous. Déloger quelque chose, faire partir quelqu'un, un animal, les éloigner du lieu où ils se trouvent : Chasser une mouche d'un geste de la main. Chasser quelqu'un de chez lui. Congédier quelqu'un : Chasser un employé malhonnête. Écarter, dissiper, faire disparaître quelque chose : Chasser une mauvaise odeur.chasser verbe intransitif Être poussé dans une certaine direction : Les nuages chassent vers l'est. En parlant d'un véhicule, se déporter à droite ou à gauche. Progresser en exploitation chassante. Imprimerie Espacer la composition de façon à augmenter le nombre de ligne. ● chasser (expressions) verbe intransitif Chasser sur les terres de quelqu'un, empiéter sur ses droits, ses attributions, sa propriété. Permis de chasser, autorisation de chasser délivrée par l'Administration. ● chasser (citations) verbe transitif (de chasser) Horace, en latin Quintus Horatius Flaccus Venusia, Apulie, 65-Rome ? 8 avant J.-C. Chasse la nature à coups de fourche, elle reviendra toujours au pas de course. Naturam expellas furca, tamen usque recurret. Épîtres, I, X, 24chasser (synonymes) verbe transitif (de chasser) Pousser quelque chose en avant
Synonymes :
- écarter
Contraires :
Déloger quelque chose, faire partir quelqu'un, un animal, les éloigner du...
Synonymes :
- dénicher
- virer (familier)
Congédier quelqu'un
Synonymes :
- balancer (populaire)
- éconduire
- vider (familier)
- virer (populaire)
Contraires :
Écarter, dissiper, faire disparaître quelque chose
Synonymes :

chasser
v.
rI./r v. tr.
d1./d Poursuivre (des animaux) pour les tuer ou les prendre vivants. Chasser l'éléphant.
Prov. Bon chien chasse de race: les qualités viennent de l'atavisme.
d2./d Pousser, faire marcher devant soi. Chasser un troupeau de moutons.
d3./d Mettre dehors avec force, contraindre à sortir. Chasser le chat de la cuisine.
|| Par ext. Congédier. Il a chassé son employé.
|| Fig. Chasser les mauvaises odeurs d'un lieu, en l'aérant. Chassez ces sombres pensées, éloignez-les de votre esprit.
rII./r v. intr.
d1./d MAR Navire qui chasse sur ses ancres, qui entraîne ses ancres sous l'effet du vent ou du courant. Ancre qui chasse, qui ne tient pas sur le fond.
d2./d Déraper. Dans le virage, les roues arrière ont chassé.
d3./d (Belgique) Souffler (en parlant du vent).

I.
⇒CHASSER1, verbe trans.
I.— [Avec une intention de saisie]
A.— [Ce qui est poursuivi est une bête sauvage relevant du concept de gibier]
1. Poursuivre pour capturer ou tuer, en se livrant au sport de la chasse.
a) [Chasser est suivi d'un compl. qui le spécifie]
[Le compl. désigne la bête poursuivie]
Chasser + subst. Chasser le lièvre, le cerf, la perdrix. On chassait les daims pour les transporter au bois de Boulogne (MICHELET, Journal, 1857, p. 331) :
1. — J'aime chasser. Ici, le prince et moi, nous chassons le sanglier et l'ours, ...
FARRÈRE, L'Homme qui assassina, 1907, p. 68.
Chasser + prép. à + subst. Chasser aux perdrix, aux bécasses, au loup, au renard, au poil, à la plume. Il chassait aux cailles dans mon pré (COURIER, Pamphlets pol., Gazette du village, 1823, p. 187) :
2. ... j'ai chassé au chevreuil, au sanglier : je l'aurais abattu sans le roi, à qui on laisse l'honneur du coup...
TOEPFFER, Nouvelles genevoises, 1839, p. 394.
[Le compl. désigne l'instrument ou le procédé utilisé pour la chasse] Chasser au fusil, à l'oiseau. Il chassait au tiré, à courre, au chien d'arrêt, au chien courant, à l'affût, au miroir, au furet (MAUPASSANT, Contes et nouvelles, t. 2, La Rouille, 1882, p. 790). Chasser à grand bruit (cf. bruit A 6) :
3. La meute du château empaume la voie; elle est composée de quarante chiens de haut nez, bien ensemble, et chassant à grand bruit : j'étais sûr de mon fait.
JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 4, 1813, p. 173.
[Le compl. désigne le lieu où se déroule la chasse] Chasser au bois, en forêt, en plaine (Ac. 1932).
b) Emploi abs. (supra ex. 1).
Loc. fig. et proverbe [Avec un compl. introduit par les prép. de, sur]
Chasser de compagnie. Se présenter ensemble. L'amour et la vengeance, chassant de compagnie, n'auront jamais le dessous (BALZAC, La Cousine Bette, 1846, p. 174).
Chasser de race (en parlant de pers. ou d'animaux, partic. de chiens). Ressembler à ses ancêtres, être le digne rejeton d'une lignée (cf. H. BAZIN, Vipère au poing, 1948, p. 208).
Chasser sur les terres de qqn. Empiéter sur les prérogatives de quelqu'un, travailler sur un sujet dans lequel un autre s'était spécialisé :
4. Aussi en ce qui concernait ma modeste thèse, Saint-Loup, absolument comme si elle eût toujours habité son cerveau et si je ne faisais que chasser sur ses terres, crut devoir me souhaiter la bienvenue avec chaleur et m'approuver.
PROUST, Le Côté de Guermantes 1, 1920, p. 119.
2. P. ext. [Animaux n'entrant pas dans le concept de gibier] Chasser les papillons :
5. ... c'est l'immense et salubre estuaire de l'Hudson, où les Hollandais chassaient la baleine...
MORAND, New York, 1930, p. 250.
B.— [Ce qui est poursuivi désigne une pers. ou un obj. animé par une ou des pers. ou intéressant une ou des pers.]
1. [Avec une intention hostile] MAR. Chasser un navire. Le poursuivre (Ac. 1835-1932).
2. [Sans intention hostile]; [le verbe est suivi d'un compl. d'obj. dir. ou d'un compl. introduit par la prép. à]
a) Rechercher d'une manière ardente, tenace un objet.
Rechercher d'une manière ardente, tenace un objet concret. [Le baron] chassant le bibelot incognito, afin de le payer moins cher (GYP, Ô province, 1890, p. 122). Les gendarmes sont au croisement de la route et ils chassent les procès-verbaux (GIONO, Les Grands chemins, 1951, p. 184).
Rechercher d'une manière ardente, tenace un objet abstrait. Chasser l'aventure, chasser la gloire (MONTHERLANT, Les Lépreuses, 1939, p. 1459); chasser aux affaires, aux millions :
6. — Il faut que j'aille chasser aux voix pour mon mari. Dans le vaste champ de l'intrigue, il ne faut rien négliger. Quatre voix, trois voix nous venant de l'arrondissement de Nancy peuvent tout décider.
STENDHAL, Lucien Leuwen, t. 2, 1836, p. 278.
b) P. anal. : Rechercher d'une manière ardente, tenace une personne, un homme (pour remplir une fonction). Chasser au mari (fam.). Un vieux garçon, ne chassant pas les cotillons (R. ROLLAND, Colas Breugnon, 1919, p. 59) :
7. ... il chassa la femme durant trois jours, et il eut deux aventures.
MONTHERLANT, Le Démon du bien, 1937, p. 1368.
II.— [Avec une intention de faire partir, d'évacuer]
A.— Faire fuir, pousser en avant.
1. [En parlant d'animaux] Chasser les vaches aux champs; chasser un troupeau de moutons :
8. Vous distinguez d'ici la chaumière d'où elles [les bergères] sortaient en filant du lin et en chassant devant elles leurs agneaux; ...
GOZLAN, Le Notaire de Chantilly, 1836, p. 82.
Chasser les mouches. Les écarter d'un geste de la main.
Péj. [En parlant de pers. traitées comme du bétail] :
9. ... on voit descendre des troupeaux de femmes, d'enfants et de vieillards, que les soldats chassent devant eux.
CHATEAUBRIAND, Les Martyrs, t. 2, 1810, p. 178.
P. ext. Chasser l'ennemi devant soi.
2. [En parlant d'inanimés] Le vent chasse la pluie, la neige de ce côté. Il [Michu] prit alors la carabine et se mit en devoir d'y chasser une balle (BALZAC, Une Ténébreuse affaire, 1841, p. 47). Formon souleva l'espagnolette, chassa les volets et... respira (E. ESTAUNIÉ, Le Silence dans la campagne, 1925, p. 22) :
10. On entendait, au loin dans la rue, les commères rire entre elles, en chassant à grands coups de balais la neige fondante le long des rigoles, ...
ERCKMANN-CHATRIAN, L'Ami Fritz, 1864, p. 8.
SYNT. Chasser une balle (jeu de paume). La pousser en avant. Chasser les cerceaux d'un fût, d'un tonneau. Il faut chasser ce clou dans la muraille, dans la poutre, à coups de marteau (Ac. 1835-1932).
B.— [Le compl. de lieu est introduit par les prép. ou loc. prép. de, hors de, loin de] Pousser dehors loin de soi, faire sortir.
1. [En parlant de pers.] Chasser un ennemi; il a été chassé de son pays :
11. Arnim fut plus heureux dans son expédition contre la Bohême : il chassa les Autrichiens de la capitale de ce pays.
CONSTANT, Wallstein, Notes hist., 1809, p. 212.
Spéc. [En parlant d'un domestique, d'une femme] Congédier, renvoyer. Tu m'as chassée, tu m'as répudiée, tu m'as enfermée dans le harem! (DU CAMP, Mémoires d'un suicidé, 1853, p. 200) :
12. ... je vous conjure de renvoyer votre valet de chambre (...). Ce qu'il a fait (...) c'est épouvantable (...) je ne peux pas le dire (...) Chassez-le! chassez-le!
A. FRANCE, Jocaste, 1879, p. 76.
Faire sortir de chez soi, de sa maison, mettre à la porte. Les maçons, les peintres le chassent de chez lui. Pardon si je vous chasse, mais il faut que je sorte :
13. Mais le jour où vous voudriez m'amener votre mère, nous chasserions tout le monde et je pourrais vous loger tous les quatre assez supportablement.
Mme DE STAËL, Lettres diverses, 1794, p. 662.
Au fig. La nuit nous chassa. Le jour chasse les ténèbres. Puis le matin vient chasser l'ombre (SAINTE-BEUVE, Poésies, Pour un ami, 1829, p. 66).
2. [En parlant d'obj., de substances] Chasser un clou. Le faire sortir de l'endroit dans lequel il était enfoncé. La jeune fille (...) aperçut le vieux soldat chassant des clous et posant des tableaux sur les murs (PONSON DU TERRAIL, Rocambole, t. 1, L'Héritage mystérieux, 1859, p. 307). Chasser une mauvaise odeur; chasser un poison hors du corps.
Au fig. Écarter, essayer de fuir. Chasser l'ennui, les chagrins, les mauvaises pensées, un souvenir. Elle passa la main sur son front, comme pour chasser une illusion (G. SAND, Lélia, 1839, p. 524). Le journalier se retourna dans le lit, essayant de chasser les idées sombres qui le tenaient depuis des heures éveillé (R. BAZIN, Le Blé qui lève, 1907, p. 42).
C.Loc. et proverbes
La faim chasse le loup du bois. Les nécessités matérielles font faire beaucoup de choses à contrecœur :
14. — Il [votre neveu] dit qu'il ne veut pas manger, répondit Nanon. Ça n'est pas sain.
— Autant d'économisé, lui répliqua son maître.
— Dame, voui, dit-elle.
— Bah! il ne pleurera pas toujours. La faim chasse le loup hors du bois.
BALZAC, Eugénie Grandet, 1834, p. 118.
Un clou chasse l'autre. Un sentiment (ou une personne) succède à un autre et écarte le souvenir du précédent. — Un clou chasse l'autre, murmura philosophiquement le petit homme à conserves bleues; on guérit l'amour par l'amour (PONSON DU TERRAIL, Rocambole, t. 1, L'Héritage mystérieux, 1859, p. 413).
Chassez le naturel, il revient au galop. Rien ne sert de déguiser sa personnalité, elle finit toujours par se trahir (cf. DESTUTT DE TRACY, Commentaire sur l'Esprit des lois de Montesquieu, 1807, p. 32).
Prononc. et Orth. :[], (je) chasse []. BUBEN 1935, § 54 : ,,Devant -sse remontant à l'afr. -ce on fait entendre [a] ant. : bassin, chasser (chacier, captiare), chasselas (autrefois écrit chacelas), cuirasse (anc. curace, esp. corazza) etc.`` Ds Ac. 1694-1932. Homon. chassé (danse).
II.
⇒CHASSER2, verbe intrans.
Être poussé, dériver dans une certaine direction :
1. ... le vent se régla, les nuages chassèrent rapidement vers le sud.
SUE, Atar Gull, 1831, p. 4.
Région. (Belgique). Venter, souffler :
2. « Ça chasse par la fenêtre »; « il chasse par la porte »; « le vent chasse en dessous de la porte ». Comiques et curieuses, ces expressions belges! Et toutes incorrectes d'ailleurs.
J. HANSE, A. DOPPAGNE, H. BOURGEOIS-GIELEN, Chasse aux belgicismes, Bruxelles, 1971, pp. 141-142.
Emplois spéc.
AUTOMOB. Être mobile, glisser, patiner par manque d'adhérence au sol. Cette voiture chasse bien. Se déplace avec facilité. Une roue ou un pneu qui chasse. Qui dérape, patine, glisse sur le côté. Dans les descentes, la « mécanique » la faisait étrangement sinuer [une vieille voiture], l'arrière chassant (J. DE LA VARENDE, Pays d'Ouche, 1934, p. 53). Les roues s'engagent dans cette sorte de glissière et (...) se mettent à chasser (H. BAZIN, L'Huile sur le feu, 1954, p. 48).
CHORÉGR. Exécuter un chassé (cf. LITTRÉ).
IMPR. [En parlant d'une lettre, d'un caractère] Occuper davantage d'espace que prévu. Ce caractère chasse plus que tel autre (cf. DG).
MAR. [En parlant d'un bâtiment au mouillage] Chasser sur ses ancres. Se déplacer en entraînant ses ancres par suite d'une trop faible tenue du fond (cf. Voyage de La Pérouse, t. 2, 1797, p. 127). Chasser à la côte. Risquer d'échouer sur la côte.
Prononc. et Orth. Cf. chasser1. Étymol. et Hist. A. Trans. 1. 1130-60 chacier « poursuivre des animaux pour les tuer » (Couronnement Louis, éd. E. Langlois, 114); av. 1188 absol. (Partonopeus de Blois, B.N. 19152 f° 128b ds GDF. Compl.); cf. XIIIe s. (Sermons St Gregoire sur Ezechiel, 6, 1 ds T.-L.); 1669 chasser de race (J.-H. WIDERHOLD, Nouv. Dict. fr.-all. et all.-fr., Bâle ds FEW, t. 2, 1, s.v. captiare, p. 319b); 2. ca 1160 « pousser en avant qqn » (WACE, Rou, I, 546 ds T.-L.); 1172-75 « faire avancer un animal » (CHRÉTIEN DE TROYES, Chevalier Charrette, éd. M. Roques, 5061); 3. a) 1172-74 « pousser hors d'un lieu » (G. DE PONT-STE-MAXENCE, St Thomas, 5622 ds T.-L.); 1576 « priver d'un emploi » (REGNIER DE LA PLANCHE, Hist. de l'Estat de France, I, 7 ds HUG.); b) fin XIIe s. « enfoncer, ficher un clou » (SIMUND DE FREINE, Vie St Georges, vers 504); 1690 fig. un clou chasse l'autre (FUR.); c) 2e moitié XVIe s. « pousser violemment qqc. » (AMYOT, Pomp., 19 ds LITTRÉ). B. Intrans. 1. 1678 chasser sur ses ancres ou chasser (G. GUILLET, Les Arts de l'homme d'épée, 3e part., p. 97); 2. 1688 typogr. (G. MIÈGE, The Great french dictionary, London); 3. 1797 « être poussé en avant (en parlant des nuages) » (Voyage de La Pérouse, t. 2, p. 376); 1843 « id. (de la pluie) » (SAINTE-BEUVE, Livre d'amour, p. 90); 4. av. 1752 un chassé, danse part. passé subst. (Rameau ds Trév. 1752); 1835 chasser (Ac.); 5. 1929 « glisser (en parlant d'une automobile) » (Lar. 20e); 1954 « id. (des roues de l'automobile) » (H. BAZIN, loc. cit.). D'un b. lat. captiare formé sur le part. passé captus de capere « attraper » (cf. le fréquentatif captare « chercher à saisir » et l'adj. captiosus, au XIe s., dans une lettre du prêtre africain Stéphane, « relatif à la chasse » [TLL s.v., 366, 37].)
STAT. — Chasser1 et 2, chassé. Fréq. abs. littér. :4 773. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 6 931, b) 7 993; XXe s. : a) 6 777, b) 5 891.
BBG. — DAUZAT Ling. fr. 1946, p. 322. — GOTTSCH. Redens. 1930, passim. — GOUG. Mots t. 2 1966, p. 104, 117. — LA LANDELLE (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, pp. 308-309. — QUEM. Fichier. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 75.

chasser [ʃase] v.
ÉTYM. V. 1150, chacier; d'un bas lat. captiare, formé sur le p. p. captus du lat. capere « attraper » (cf. aussi le fréquentatif captare; → Capter).
———
I V. tr.
1 a Poursuivre (un animal, des animaux) pour le(s) tuer ou le(s) prendre. Chasse.REM. L'animal poursuivi étant rarement individualisé, le compl. est généralement construit avec l'article défini à sens général. — Chasser le lièvre, le perdreau. || Chasser le cerf (à la chasse à courre).Il va chasser le lion, la panthère en Afrique. || Chasser des buffles. Boucaner.Par plais. || Chasser la casquette.
1 Le malheureux déclara formellement qu'il était las de chasser la casquette et qu'il allait, avant peu, se mettre à la poursuite des grands lions de l'Atlas.
Alphonse Daudet, Tartarin de Tarascon, IX, p. 63.
2 J'ai chassé ainsi des canards, le soir, dont je me moquais bien (…) Je les tirais en parlant d'autre chose : ça ne les dérangeait guère.
Saint-Exupéry, Pilote de guerre, XX, p. 159.
(Le sujet désigne un animal). Poursuivre (une proie). || Le lion chasse les gazelles, les gnous.
Absolt. || Il aime chasser. || Il est allé chasser : il est parti à la chasse.
Chien qui chasse pour son compte (→ Chasse, cit. 2).
(Avec un compl. de moyen; avec ou sans compl. direct). || Chasser (le lapin, etc.) au fusil, à la carabine… || Chasser à courre. Chasse; courre.Chasser au chien courant (avec des chiens courants).
2.1 Tous ces hommes, à l'exception du paysagiste Maldant, professaient pour les champs un mépris profond. Rocdiane et Landa y allaient chasser, il est vrai, mais ils ne goûtaient dans les plaines et dans les bois que le plaisir de regarder tomber sous leurs plombs, pareils à des loques de plumes, les faisans, cailles ou perdrix, ou de voir les petits lapins foudroyés culbuter comme des clowns, cinq ou six fois de suite sur la tête, en montrant à chaque cabriole la mèche de poils blancs de leur queue. Hors ces plaisirs d'automne et d'hiver, ils jugeaient la campagne assommante.
Maupassant, Fort comme la mort, éd. 1889, p. 244-245.
Fig., absolt. Chasser sur les terres d'autrui ( Braconner) : empiéter sur ses droits.
Prov. Bon chien chasse de race : par atavisme; fig., c'est héréditairement qu'on a telle ou telle qualité — ☑ Leurs chiens ne chassent pas ensemble, se dit de deux personnes qui ne s'entendent pas très bien.
b Trans. ind. || Chasser à… (le compl. désigne le gibier). || Chasser à la perdrix, aux perdrix, au sanglier.
c Par ext. (le compl. désigne des animaux qui ne sont pas du gibier). || Chasser les papillons.
d Par anal., mar. || Chasser un navire, le poursuivre, lui donner la chasse. Chasse, II., 2.Chasser la terre, s'en approcher, la reconnaître.
2 Rechercher avec ténacité afin d'obtenir pour soi. Chasse, II., 3. || Chasser les antiquités. || Chasser la gloire. — ☑ Fam. Chasser le mari : chercher à se marier (en parlant d'une femme).
2.2 (…) il chassa la femme durant trois jours et il eut deux aventures.
Montherlant, le Démon du bien, 1927, p. 1368, in T. L. F.
3 (V. 1160). Pousser devant soi; faire marcher en avant. Pousser; chasse, III. || Chasser les vaches aux champs.(Sujet n. de chose). || Le vent chasse la neige, les nuages. Balayer.
3 Qu'ils soient comme la poudre et la paille légère
Que le vent chasse devant lui.
Racine, Esther, I, 5.
4 Des petites filles bretonnes chassent devant elles des troupeaux de moutons dans les bruyères (…)
Loti, Mon frère Yves, IX, p. 40.
Techn. (Compl. n. de chose; correspond à chasser, II., 2., 3., 5.). Pousser, faire glisser à force. || Chasser les cercles des tonneaux. → Chassoir.
Fig. (Avec un compl. prépositionnel locatif). Diriger, emporter (qqn) dans une direction psychologique.
5 Les obstacles dont sa vie était faite le chassaient dans l'érotisme, non dans l'amour.
Malraux, la Condition humaine, p. 137.
4 (V. 1173). Mettre, pousser dehors (qqn, un animal, qqch.), forcer de sortir. Bouter, débusquer, déloger, dénicher, disparaître (faire disparaître), écarter, éliminer, exclure, expulser, forcer, fuir (faire fuir), mettre (dehors, en fuite), ôter, refouler, rejeter, et aussi le suff. -fuge. || Chasser des mouches importunes. || Vermifuge qui chasse les vers. || Chasser un poison hors du corps. Purger; vomir. (Abstrait). || Chasser un sort. Conjurer, exorciser.(Compl. n. de personne). Vieilli. || Chasser l'ennemi du territoire. Libérer, vaincre.REM. C'est cette valeur du verbe qui a donné le sens III de chasseur (soldat). — Chasser un indésirable. Congédier, éconduire, reconduire, refouler. || Chasser qqn hors de son pays. Bannir, exiler. || Chasser un hérétique hors de l'Église. Excommunier. || Chasser qqn de son trône, de son poste. Détrôner, démettre, évincer. || Chasser un domestique, un employé. Congédier, remercier, renvoyer, séparer (se séparer de), vider (fam.); → Mettre à la porte. — Passif et p. p. → ci-dessous, cit. 7.
6 Est-ce moi qui vous quitte, ou vous qui me chassez ?
Molière, les Femmes savantes, IV, 2.
7 Ô dieux hospitaliers, que vois-je ici paraître ?
Dit l'animal chassé du paternel logis.
La Fontaine, Fables, VII, 16.
8 Lorsque le Roi, contre elle enflammé de dépit,
La chassa de son trône, ainsi que de son lit.
Racine, Esther, I, 1.
9 (…) Quand j'eus chassé tout ce monde comme une troupe de bêtes galeuses (…)
Loti, Aziyadé, Solitude, XXVII, p. 74.
Fam., par exagér. Faire sortir de sa maison, mettre à la porte. || Les maçons, les peintres me chassent de chez moi.Fig. (avec ou sans compl. prépositionnel en de). || La nuit nous chassa (du bois). || Le jour chasse les ténèbres. Dissiper. || Chasser une mauvaise odeur. (Compl. n. abstrait). Écarter. || Chasser le chagrin, l'ennui, les soucis. || Chasser une idée, un souvenir, une image de son esprit.
10 L'amour ordinaire est chassé de la maison par avarice.
Stendhal, De l'amour, p. 316.
11 Un silence, puis un bruit de sièges remués et de voix chassèrent cette vapeur de songe (…)
Maupassant, Fort comme la mort, p. 113.
Loc. prov. La faim chasse le loup du bois (→ Bois, cit. 20).(1690). Un clou chasse l'autre, en parlant d'une personne, d'une chose qui en écarte une autre, lui succède. — ☑ Chassez le naturel, il revient au galop : on ne perd jamais ses mauvaises habitudes. → Changer, cit. 43.
5 Régional (Savoie, Suisse). Pousser (qqn) à travailler beaucoup (le sujet désigne un patron, un contremaître, etc.).Au passif. || Être chassé, débordé de travail.
———
II V. intr. Être poussé en avant.
1 Les nuages chassent du nord, du sud, ils viennent du nord, du sud.
12 (…) le vent chassait du sud-est, et, par conséquent, il les poussait de dos.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 84.
2 (1678). Mar. || Chasser sur ses ancres, en parlant d'un navire qui entraîne ses ancres par suite d'une tenue insuffisante du fond. || L'ancre chasse, elle laboure le fond. || Bâtiment qui chasse à la côte, qui risque de se jeter à la côte.
3 (1688). Typogr. Occuper beaucoup d'espace, en parlant d'un caractère. || Ce caractère chasse plus que tel autre. Chasse, III., 2., c.
4 Danse. Exécuter un chassé. || Chassez !
5 (1886; cyclisme, in Petiot). Déraper, patiner.(1906; autom.). || Cette voiture chasse. || Les roues chassent.
13 Le traîneau chasse un peu malgré les efforts de l'homme, patine un instant et enfin atteint les arbres.
Jean-Yves Soucy, Un dieu chasseur, p. 98.
CONTR. Accueillir, admettre, recevoir. — Embaucher, engager. — Quitter. — Cultiver, entretenir, évoquer.
DÉR. Chasse, chasseresse, chasseur, chassoir.
COMP. Pourchasser, rechasser. — Entrechat. — Chasse-clou, chasse-goupille, chasse-marée, chasse-mouches, chasse-neige, chasse-pierres, chasse-pointe, chasse-rivet, chasse-roue. — Chassé-croisé, chassez-huit.
HOM. Chassé (danse).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chasser — CHASSER. v. a. (La prem. syllabe est brève.) Mettre dehors avec violence, contraindre, forcer de sortir de quelque lieu. Chasser les ennemis du Royaume, hors du Royaume. Il a été chassé de son pays. On l a chassé comme un coquin. Il se fit… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • chasser — hors, ou arriere de soy, Abigere, Arcere, Excludere, Fugare, Pellere, Aspellere, Expellere, Exigere, Picardi proferunt Cacher. Je te chasseray hors de cette maison, Exigam te ex hac domo. Chasser hors par force et violence, Expellere atque… …   Thresor de la langue françoyse

  • chasser — (cha sé) v. a. 1°   Poursuivre le gibier, les bêtes fauves, pour les tuer ou les prendre. Chasser le renard.    Il se dit aussi des animaux qui poursuivent une proie. Le lion chasse les gazelles. L aigle chassant les oiseaux, les lièvres et les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CHASSER — v. a. Mettre dehors avec violence, contraindre, forcer de sortir de quelque lieu. Chasser les ennemis du royaume, hors du royaume. Il a été chassé de son pays. On l a chassé comme un coquin. Il se fit chasser. Chasser les chiens. Chasser les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CHASSER — v. tr. Mettre dehors avec violence, contraindre, forcer de sortir de quelque lieu. Chasser les ennemis d’une position, d’une tranchée. Il a été chassé de son pays. Il se fit chasser. Chasser les chiens. Chasser les mouches. Par exagération, Les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • chasser — I. CHASSER. v. act. La premiere est breve. Mettre dehors avec violence; contraindre, forcer de sortir de quelque lieu. Chasser les ennemis du Royaume, hors du Royaume. il a esté chassé de son pays. on l a chassé comme un coquin. il se fit chasser …   Dictionnaire de l'Académie française

  • chasser — vt. , poursuivre un gibier pour le tuer : chassî, pp. chachà, à, è (Albanais.001), shassé, shassâ (Arvillard.228), shèfî (Saxel.002), stachî (Megève), stassé (Albertville.021). E. : Éconduire, Tabac. A1) chasser // attraper chasser les rats et… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Chasser — Chasse Pour les articles homonymes, voir Chasse (homonymie). Joachim von Sandrart, Novembre, Huile sur toile, 1643 La chas …   Wikipédia en Français

  • chasser — (v. 1) Présent : chasse, chasses, chasse, chassons, chassez, chassent ; Futur : chasserai, chasseras, chassera, chasserons, chasserez, chasseront ; Passé : chassai, chassas, chassa, chassâmes, chassâtes, chassèrent ; Imparfait : chassais,… …   French Morphology and Phonetics

  • chasser — v.i. Chercher l âme soeur ; être en chasse ; draguer …   Dictionnaire du Français argotique et populaire


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.